Fonctionnement du 3ème pilier

Dans plusieurs pays dans le monde, il a été mis en place un système de prévoyance de 1 à 3 piliers. Il s'agit ici du 3ème pilier qui permet de garantir aux citoyens une sécurité financière. Souscrire à ce type de garantie implique le respect de certaines conditions. Son fonctionnement, également, se base sur certaines lois à rigoureusement respecter. Découvrez en plus sur son fonctionnement ici.

Mode de fonctionnement du 3ème pilier

Le principe de base du fonctionnement du 3ème pilier se repose sur la prise en charge grâce à une assurance publique. Il assure ainsi la sécurité financière des personnes. Ce pilier est reconnu comme facultatif et l'explication est qu'il considère une prévoyance individuelle dont on disposera une fois à la retraite. Les fonds d'économies pour le troisième pilier sont légèrement privilégiés par rapport aux autres. Par ailleurs, elle est généralement déduite du revenu. L'objectif principal du troisième pilier est d'accroître le niveau de vie que vous garantissent les deux autres piliers. La souscription peut se faire soit sous la forme de compte bancaire ou alors sous la forme d'assurance-vie. Quel que soit le choix de la souscription, ce pilier fonctionne pareil qu'une police d'assurance que l'on peut alimenter selon ses désirs.

Avantage de souscrire à un 3ème pilier

Le 3ème pilier offre de nombreux avantages. D'abord, il vous aide à maintenir votre niveau de vie, et ce, même après la retraite. Ensuite, il permet de réduire la valeur de vos impôts et plusieurs autres factures. Par ailleurs, en ce qui concerne la fiscalité, il offre plusieurs avantages aussi bien au début de la cotisation qu'à la récupération des avoirs. Néanmoins, retirer ses avoirs n'est pas une simple formalité, car il faut remplir certaines conditions. Ainsi, il est important de bien prendre connaissance du contenu de votre contrat avant d'y souscrire.