Reconfinement en Île-de-France : une menace pour l’économie du pays

À la date du 18 mars 2021, le gouvernement français a annoncé un reconfinement en Île-de-France. Mais, ce département français joue un rôle crucial dans l’économie de la France. Son reconfinement pourrait alors entraver amplement  l’essor du pays. Découvrez plus d’informations à  travers cet article. 

Île-de-France : un acteur crucial du PIB français

Depuis peu, l’État français a annoncé un nouveau confinement dans le département de l’Île-de-France. Mais, cette décision est susceptible d’orchestrer de nombreuses répercussions sur le pays. En effet, cela influe d’abord sur le produit intérieur brut du pays. En réalité, le département de l’Île-de-France génère au moins 31% du PIB de la France. 

Avec ce nouveau confinement, le flux d’importation et d’exportation de la région est assez réduit. Ainsi, le PIB français est susceptible de baisser considérablement. De même, ce département génère  4,6% du PIB de l’Union européenne. Ce reconfinement risque alors  aussi d’entraver  aussi légèrement la progression de cette association. 

Île-de-France : une zone qui mobilise le quart des emplois salariés

L’Île-de-France fait partie des départements qui concentrent une frange non négligeable  des emplois salariés. Mais, avec le confinement, ce secteur risque de considérablement baisser. Avec les statistiques, une centaine d’emplois risque d’être suspendue. Cette situation oblige assez de gentilés au chômage et perturbe l’économie nationale.

Par ailleurs, il faut notifier que les entreprises sont aussi menacées par le reconfinement. Lors des confinements passés, les enquêtes ont montré que ces 1,16 million de  structures ont enregistré des défaillances d’entreprises. Alors, les prédictions annoncent aussi de tels événements avec le confinement actuel. Ce qui défavorise l’économie nationale. 

Île-de-France : première région touristique mondiale

L’Île-de-France est une région largement prisée par les touristes. Selon les informations, elle génère environ 6,2 milliards d’euros avec les salons et congrès. Malheureusement, ce reconfinement risque de définitivement bloquer les fonds générés par le tourisme dans cette région. En effet, les confinements passés avaient déjà interdit les différents déplacements vers cette zone. Ce qui a réduit grandement le nombre de visiteurs.  Avec le reconfinement, le taux affilié à la baisse des touristes risque encore d’augmenter. Dans ce cas de figure,  le chiffre d'affaires lié au tourisme en prendra un coup ainsi que l’économie française.